Dimanche 2 août 2020 - 09:43

Breaking news

Nord-Kivu : les autorités provinciales ont effectué une visite de compassion à la population de Pinga
Le gouverneur du Nord-Kivu Carly Nzanzu à Pinga.

Le gouverneur du Nord-Kivu, Carly Nzanzu, le Président de l’Assemblée provinciale, Robert Seninga ainsi que quelques élus provinciaux de Masisi et Walikale sont arrivés samedi 1er août dans la cité de Pinga (Walikale) pour apporter un message de compassion et de réconfort aux habitants victimes des récents affrontements entre deux factions de la milice de Nduma defense of Congo Rénové (NDC-R). 

Sur place, la délégation  a échangé avec plusieurs couches de la population dont les acteurs de la société civile et les opérateurs économiques. 

« Comme vous le savez, l'autorité de l’État est encore fragile au tour de Pinga. Il y a encore des milices qui se battent. Mais notre arrivée, c'est pour apporter notre compassion à la population et demander aux habitants de Pinga et des environs d’être vecteurs de la paix. Nous lançons un message aux deux factions qui se battent qu'il est plus que temps de faire la paix. Nous constatons que les conditions humanitaires sont très fragiles. Il y a des blessés, des malades et des déplacés qui ont besoin d’aide humanitaire. Nous avons amené 1.400 Kg des médicaments pour pallier tant soit peu à ce problème des soins », a dit le gouverneur Carly Nzanzu.

M

La délégation est arrivée à Pinga alors que les deux factions du NDC-R s'affrontaient au village Kaseke, à plus ou moins 30 Kilomètres de Pinga. Les sources locales avancent un bilan provisoire de 36 décès et de 28 blessés parmi les combattants de part et d'autre. Ces nouveaux accrochages ont provoqué de nouvelles vagues des déplacés. 

« Nous avons trouvé la population dans une situation très préoccupante suite aux affrontements entre les deux factions Maï-Maï. La mission qui nous a amenée ici est une mission de réconfort et de sensibilisation. Nous avons demandé à toute la population de sensibiliser nos enfants qui sont égarés dans des groupes armés de revenir à la raison, au bon sens en vue de contribuer à la reconstruction de notre pays », a, pour sa part, indiqué Robert Seninga, Président de l'organe délibérant du Nord-Kivu. 

Depuis le 19 juillet 2020, les forces armées contrôlent  Pinga après que Guidon Shimiray s'est retiré de cette cité qu’il avait conquise des mains de Gilbert Bwira, son ancien allié jusque-là n°2 de NDC-R. L’armée avait affirmé qu’elle était en train de s’interposer entre les deux factions de cette milice en vue d’épargner la population des dégâts collatéraux. 

Jonathan Kombi, à Goma

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une