Gestion financière de l'Assemblée nationale : le président la commission spéciale de contrôle estime que la procédure avait été respectée
La salle des plénières de l'Assemblée nationale. Ph. ACTUALITE.CD

Le député national Faustin Toengaho, président de la commission spéciale qui contrôle la gestion financière de l'Assemblée nationale, estime que la procédure réglementaire a été respectée par le bureau Mabunda. Il a en outre demandé à Albert Fabrice Puela de s'informer sur ce rapport. Selon lui et selon le bureau de la chambre basse contactés par ACTUALITE.CD, le rapport avait été déposé depuis le 15 Avril dernier soit 30 jours après l'ouverture de la session ordinaire de mars intervenue le 16 mars dernier.

Suite à la suspension des travaux due au respect des mesures-barrières édictées par les autorités sanitaires, ce rapport avait été remis aux présidents des parlementaires qui participaient aux travaux parlementaires au nom des leurs membres respectifs. Le message avait été lancé aux  députéS qui ne prenaient pas part aux travaux d'entrer en contact avec les présidents de leurs groupes parlementaires respectifs en cas de besoin pour consulter le rapport général de la gestion financière.

" Le rapport a bel et bien été présenté à la plénière  du 7 juillet dernier. Depuis le 15 avril dernier, le bureau avait déjà mis à la disposition des députés ledit rapport. Cependant, la situation de la covid-19 avait  bouleversé la modalité de tenue de nos plénière. Les plénière se faisait en format réduit et nous avions donné mandat aux présidents des groupes parlementaires de nous représenter. Vous pouvez poser la question à ces derniers, ils avaient  déjà ce rapport", a dit le député à ACTUALITE.CD, le député Faustin Toengaho.

Ainsi, il a chargé Albert-Fabrice Puela.

" La commission que moi j'ai dirigée répond à la volonté de l'article 140 du règlement intérieur de notre chambre. Elle a été instituée le 10 mai et le rapport de notre travail, nous l'avons rendu le 7 juillet dernier.  Donc, le bureau a tout fait dans le délai réglementaire. Si le collègue [Albert Fabrice Puela ndlr] n'a pas l'information, il n'a qu'à la recherchée", précise-t-il.

Albert Fabrice Puela avait, dans une correspondance adressée à Jeanine Mabunda, Présidente de l'Assemblée nationale, ce mercredi 8 juillet dernier, mis en demeure de démissionner dans les trois jours, tous les membres du bureau de la chambre basse du Parlement.

Il justifiait son initiative par le fait que le bureau de l'Assemblée nationale que dirige Jeanine Mabunda n'avait pas présenté le rapport général de la gestion financière qui devrait l'être au 15 avril 2020, selon l'article 139 du règlement intérieur de la chambre basse du Parlement.

 Berith Yakitenge

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une