Lundi 6 juillet 2020 - 18:04

Breaking news

RDC: les FDLR de plus en plus violentes dans les territoires de Nyiragongo et Rutshuru
Photo ACTUALITE.CD

Les attaques attribuées aux Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) se sont multipliées dans les territoires de Nyiragongo et de Rutshuru,  reconnaît António Guterres, secrétaire général de l’ONU, dans son rapport couvrant mi-mars à mi-juin. Au cours de cette même période, 21 civils au moins ont été tués. Les FARDC ont riposté le 13 avril par des opérations contre le groupe, qui ont provoqué un certain nombre de victimes civiles et de déplacements ainsi que de nouvelles attaques des FDLR en représailles, les informations recueillies par la MONUSCO faisant état d’au moins sept victimes et plus de 100 maisons détruites. Le 24 avril, des éléments présumés des FDLR-Forces combattantes abacunguzi ont pris en embuscade et tué 13 gardes forestiers de l’Institut congolais pour la conservation de la nature et quatre civils dans le parc national des Virunga, rappelle le rapport.

Dans son rapport du mois du mois de mai, le BCNUDH, note que les combattants des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) ont commis 39 atteintes aux droits de l’homme en mai 2020, un chiffre similaire aux 38 atteintes documentées en avril 2020 et toutes commises dans le territoire de Nyiragongo. Les combattants des FDLR ont notamment été responsables de 15 atteintes au droit à la propriété, 11 atteintes au droit à la vie dont l’exécution sommaire de 10 personnes, parmi lesquelles une femme, sept atteintes au droit à l’intégrité physique avec deux femmes victimes de violences sexuelles et quatre atteintes au droit à la liberté et à la sécurité de la personne avec six victimes.

 
 
No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

 
 

A la une