30 juin : à Beni, Lucha fait une exposition montrant les images des atrocités des combattants ADF
L'exposition des images des personnes assassinés par les ADF à BENI. PH. YASSIN KOMBI/ ACTUALITE.CD

Des dizaines de photos des personnes exécutées dans les atrocités des combattants d'Allied Democratic Forces (ADF), sont exposées ce mardi au rond-point de la ville Beni (Nord-Kivu) à l'occasion de la célébration du 60e anniversaire d'indépendance de la RDC. C'est le mouvement citoyen Lucha qui organise l'exposition, dans le but d'interpeller les autorités sur la nécessité de rétablir la paix à Beni.

Plusieurs curieux sont présents pour regarder ces clichés horribles des personnes tuées pour la plupart la machette et par balles. 

"Ces photos sont exposées ici dans le but de rappeler aux autorités que nous avons toujours besoin de la paix, de la sécurité. Un pays indépendant normalement doit avoir la paix pourtant ce n'est pas le cas pour notre région de Beni où les gens sont massacrés chaque jour, au moins par jour trois personnes qui sont tuées. Par ces images, nous voulons conscientiser surtout les jeunes, qu'ils se rappellent que nous avons besoin de leur force pour réfléchir sur les nouvelles stratégies et propositions qu'on peut donner aux décideurs pour que la paix revienne dans notre région.", explique à ACTUALITÉ.CD, Stéphanie Mbafumoja, membre de la Lucha.

Plus 3 milles civils ont été tués à Beni par les rebelles ougandais ADF depuis le 14 octobre 2014, selon le décompte de la société civile locale.

L'armée a lancé fin octobre 2019 des opérations dites d'envergure pour traquer les groupes armés actifs dans la région. En dépit de ces opérations militaires, les tueries des civils n'ont pas cessé, plus de 600 personnes ont été tuées en représailles à ces opérations, dont 63 civils dans le secteur de Ruwenzori.

Yassin Kombi, à Beni

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une