Dimanche 31 mai 2020 - 13:28

Breaking news

Nord-Kivu : à Butembo, l'approvisionnement en sang sécurisé a baissé de plus de 50% après la fermeture des écoles suite à la Covid-19
ACTUALITE.CD

L’approvisionnement en sang sécurisé a baissé de plus de plus de 50% à la banque de sang de Butembo (Nord-Kivu) durant cette période de coronavirus, alerte le Centre de Transfusion Sanguine (CTS) de la ville. Cette structure révèle que cette baisse fait suite à la fermeture des écoles qui représentent  environ 85 % des secteurs d’approvisionnement en sang. Il est donc difficile pour les agents de transfusion sanguine d’atteindre les donneurs bénévoles du sang. 

Ce qui inquiète le responsable de CTS-Butembo. Car cela affecte déjà l’approvisionnement de la banque de sang.    

« Suite à la pandémie de coronavirus qui sévit partout dans le monde, les activités sont suspendues dans les écoles qui représentent  85% de nos secteurs d’approvisionnement en sang. Actuellement, on ne collecte qu’entre 10 et 20 poches de sang par jour, alors que quand on effectuait une descente dans une école, on pourrait collecter plus de 50 poches», regrette le docteur Emmanuel Amisi, responsable du CTS-Butembo. 

Le don de sang se poursuit encore en cette période de la pandémie de coronavirus pour un approvisionnement en sang sûr. Car, d’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), « le risque potentiel de transmission par transfusion de sang prélevé sur des personnes asymptomatiques reste théorique », parce « qu'aucune transmission de virus respiratoires par le sang ou les constituants du sang n’a jamais été rapportée ». L’organisme onusien recommande toutefois des mesures de précaution aux centres de transfusion sanguine, entre autres, « l'éducation des donneurs, le report volontaire ou obligatoire des dons provenant de personnes à risque, la mise en quarantaine des constituants du sang, la récupération des produits non périmés sur la base de la notification d’une maladie chez le donneur survenue après un don de sang, le dépistage au moyen de tests en laboratoire effectués sur les prélèvements et la réduction des agents pathogènes ». 

Le Docteur Emmanuel Amisi rassure que l’essentiel de ces précautions sont suivies en ville de Butembo. Il appelle ainsi les habitants à suivre l’exemple de certains donneurs bénévoles du sang qui continue à se pointer au Centre de transfusion sanguine pour alimenter la banque de sang, en vue de sauver les vies. 

Claude Sengenya, à Butembo

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une