Samedi 30 mai 2020 - 14:22

Breaking news

RDC : le moratoire sur l’attribution de nouveaux titres d’exploitation forestière maintes fois violé
Photo1

Pour empêcher le pillage de ses immenses forêts et protéger ainsi leur biodiversité, le Gouvernement de la République démocratique du Congo avait décrété en 2002 le moratoire sur l’attribution de nouveaux titres d’exploitation forestière. Et avec l’appui de la Banque mondiale, la Rdc était supposée transformer son secteur forestier en une industrie durable qui devrait générer des milliards de dollars américains de revenus et des milliers d’emplois, tout en protégeant la forêt.

Cependant, les organisations de la Société civile environnementale, tant nationales qu’internationales, dont Greenpeace Afrique, déplorent que le Gouvernement congolais viole toujours le moratoire qu’il a lui-même mis en place en 2002. Selon elles, le Gouvernement congolais contourne à cet effet le moratoire avec l’intention de le lever avant que les conditions préalables ne soient remplies, « menaçant ainsi la deuxième plus grande forêt tropicale au monde ».

Et au lieu de mettre en place les mesures auxquelles il s’était engagé, dénoncent-elles, le Gouvernement congolais a violé à maintes reprises ledit moratoire, en accordant de nombreux titres illégaux, alimentant la corruption et créant d’énormes dommages économiques et sociaux. Et elles estiment que le gouvernement congolais doit maintenir ce moratoire sur l’attribution de nouvelles licences d’exploitation forestières tant que les conditions définies par la loi ne seront pas remplies.

Lire la suite ici

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une