RDC : quelques fédérations des jeunes de l’UDPS écrivent à Kabund pour décrier la gestion du parti
Photo ACTUALITE.CD.

Le rassemblement des fédérations, mouvement et associations des jeunes de l’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS) réuni au sein du G27, a présenté ce jeudi 12 mars, au cours d’une conférence de presse, une lettre ouverte qu’ils vont adresser au Président ad intérim du parti Jean-Marc Kabund, qu’ils considèrent toujours comme secrétaire général. 

Dans cette lettre, ces jeunes critiquent la gestion du parti sous JM Kabund et estiment que l’UDPS « perd chaque jour qui passe les repères ». 

« Ce à quoi nous assistons petit à petit sous votre conduite dont l’orgueil, l’exclusion et les discriminations de toutes sortes sont devenus la règle. Nous n’apprenons rien à personne sauf peut-être à vous-même, si nous disons que notre parti va très mal. Nous n’exagérons pas non plus en affirmant que le parti nous légué par le Docteur Etienne Tshisekedi d’heureuse mémoire perd chaque jour qui passe les repères et nous plonge de plus en plus dans l’inconnu et l’incertitude ( …), la vraie politique UDPS, réside-t-elle désormais dans l’exclusion, le clientélisme, la diabolisation, le rejet de tout droit à la différence, l’exclusion de tout esprit critique, l’obscurantisme, le déni du dispositif statutaire et réglementaire, l’enrichissement illicite et précoce ? », renseigne la lettre ouverte.

C’est depuis le 22 janvier 2019 que Félix Tshisekedi alors Président de l’UDPS, avait signé un mandat spécial, confiant à Jean-Marc Kabund, alors secrétaire général, « toutes les prérogatives reconnues  au Président du parti jusqu’à la fin de son indisponibilité ».

« Je soussigné Félix Tshisekedi Tshilombo, Président de l’UDPS, donne, par le présent, mandat à Monsieur Jean-Marc Kabund a Kabund, secrétaire général du parti, aux fins d’assumer mon intérim à la tête du parti en usant de toutes les prérogatives reconnues au Président du parti jusqu’à la fin de mon indisponibilité. Le présent mandat lui est délivré pour servir et faire valoir ce que de droit », avait écrit F. Tshisekedi.

Les jeunes de l’UDPS se sont exprimés un jour après la publication d’un document signé par Jean-Marc Kabund mettant en place un nouveau directoire de la Commission électorale permanente du parti écartant de ce fait Jacquemain Shabani qui en exerçait les fonctions de président. M. Shabani qui qualifie ce document de “torchon” promet d’attaquer la décision de Kabund en justice.

Jeudi, des dizaines de combattants de l’UDPS ont manifesté leur colère devant le siège du parti à Limete. Ils ont réclamé notamment l’organisation du congrès pour élire de nouveaux dirigeants afin de mettre un terme au régime des intérimaires au sein du parti.

Ivan Kasongo

 

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une