Catégorie
DR

Le secrétaire permanent du parti de Joseph Kabila (PPRD), Emmanuel Ramazani Shadary et l’ancien gouverneur du Sud – Kivu, Marcelin Cishambo se sont vus interdits de voyager hier au Burundi car détenteurs de passeports diplomatiques alors qu’ils n’y ont plus droit, depuis plus de deux ans.

Le candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre 2018 était accompagné d’une délégation de 9 personnes dont Cishambo et Salomon Banamuhere.

Ils devaient prendre place à bord d'un régulier de Kenya Airways pour le Burundi. Ils se rendaient  au Burundi à l’invitation du parti au pouvoir qui entend designer le dauphin de Pierre Nkurunzinza.

La délégation n’avait pas encore pris place à bord de l’appareil, précise un membre.

« C’est au niveau de la DGM qu’on  a été signifié que notre chef et un autre collègue n’ont pas droit de détenir un passeport diplomatique, car ils ne sont ni des parlementaires, ni membres du gouvernement moins encore diplomates », explique – t-il.

La même source estime que la mission « a été annulé » et que le parti se fera représenté par sa fédération au Burundi.

Un autre responsable du PPRD, a pointé un protocole "qui s'est présenté par erreur avec le passeport diplomatique pour les formalités, alors qu'il aurait dû se présenter avec un passeport ordinaire"

Joint par ACTUALITE.CD, François Nzekuye, l’un des membres de la délégation a fait état des « rumeurs ». Cet élu du Nord – Kivu a confirmé la mission pour ce samedi 25 Janvier 2020. Le vol est prévu, selon lui, à 14h 30.

Une autre voix habilitée du PPRD, Ferdinand Kambere, secrétaire permanent adjoint, s’est voulue rassurant, en dénonçant des « mensonges montés » contre le SP Shadary, qu’il ne voit pas un jour, débarqué d’un vol en RDC.

 

 

Christine Tshibuyi

Vidéo