Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Le tribunal militaire garnison de l'Ituri a condamné à dix ans de prison deux civils accusés de participer à un mouvement insurrectionnel. Le verdict a été rendu samedi 18 janvier au cours d’une audience publique à la tribune officielle de Bunia, chef-lieu de la province de l'Ituri.

Au total, cinq prévenus comparaissaient après avoir été accusés de participer à un groupe armé qui était en gestation dans le groupement Kyini ya kilima, dans le territoire d’Irumu au sud de Bunia. 

Les prévenus Bahati Tandisa et Nobirabho Kanishabo Emanuel (chef de groupement kyini ya kilima) ont écopé de dix ans de prison notamment pour détention illégale d'armes et munitions de guerre. Trois autres prévenus ont été acquittés faute de preuves.

En réaction, l'avocat du prévenu Bahati Tandisa promet d'interjeter l'appel.

« Nous ne sommes pas d'accord ni satisfait de cette décision qui n'a pas respecté le droit. Nous avions présenté tous les moyens possibles mais le juge a préféré outre que ça. C'est pourquoi nous allons amener les mêmes moyens à l'appel devant d'autres juges et magistrats qui vont peut-être dire le bon droit. », a indiqué Me Vladmir Bakyulu.

Fin juillet dernier, l'armée avait soupçonné un mouvement insurrectionnel en gestation dans le groupement Kyini ya kilima, territoire d'Irumu. Les combats étaient même signalés entre ce groupe et les forces armées. Les services de sécurité avaient alors procédé à l’arrestation des certains membres dudit groupe dont des dirigeants locaux.  

Franck Asante

 

Vidéo