Breaking news

RDC : L’UE écarte deux personnes de la liste des sanctions

Lundi 9 décembre 2019 - 13:25
Catégorie
ACTUALITE.CD

Le Conseil de l’Union européenne (UE) a écarté deux personnes sur la liste des mesures restrictives contre certains dirigeants congolais. Le 10 décembre 2018, le Conseil avait prolongé ces sanctions pour un an. Les noms de ces deux personnes ne sont pas encore révélés.

Selon RFI, Lambert Mende, ancien ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement, ainsi que Roger Kibelisa, ancien responsable de la sécurité intérieure de l’Agence nationale des renseignements (ANR), sont les deux personnes écartées de la liste. Contacté par ACTUALITE.CD, Lambert Mende dit qu'il n'est pas encore au courant. Le service de communication de la délégation de l'Union européenne demande également d'attendre.

« Les sanctions avaient été adoptées en réponse aux entraves au processus électoral et aux violations des droits de l'homme. Le Conseil réexaminera à nouveau les mesures restrictives au vu de l'évolution de la situation et se tient prêt à les adapter en conséquence », dit l’UE.

Ces sanctions consistent en un gel des avoirs et une interdiction de visa pour l'Union européenne visant 14 personnes. Elles ont été adoptées le 12 décembre 2016 et le 29 mai 2017 en réponse aux entraves au processus électoral en RDC et aux violations des droits de l'homme qui y étaient liées, expliquait l’UE.

Ilunga Kampete, Gabriel Amisi Kumba, Ferdinand Ilunga Luyoyo, Célestin Kanyama, John Numbi, Roger Kibelisa, Delphin Kaimbi, Evariste Boshab, Alex Kande Mupompa, Jean-Claude Kazembe, Lambert Mende, Ramazani Shadari,  Éric Ruhorimbere et Kalev Mutondo étaient jusque-là sur cette liste.

Vidéo