Breaking news

RDC: Mwalika, le camp de regroupement et radicalisation des recrues ADF, conquis par l'armée

Mardi 3 décembre 2019 - 07:09
Catégorie
ACTUALITE.CD

Les Forces armées de la République Démocratique (FARDC) poursuivent la conquête des grands maquis des ADF, dans le cadre des opérations dites de grande envergure, lancées fin octobre dernier dans la région de Beni.

Dans un point de presse, lundi 2 décembre dernier à Beni, le porte-parole des FARDC a confirmé la conquête de la vallée de Mwalika que le général Léon Richard Kasonga présente comme un lieu de regroupement et de radicalisation des nouvelles recrues ADF.

D'après lui, les traces y rencontrées révèlent que les ADF réunis en son sein les combattants venus de plusieurs pays, dont la Tanzanie et le Burundi.

" Mwalika, c'était le lieu de regroupement de toutes les recrues, les gens qui venaient de tous les pays du monde entier. Nous avons ramassé le Coran après avoir mis en déroute la bande des criminels qui étaient à Mwalika, et dedans nous découvrons l'argent venu de la Tanzanie, la preuve qui avait des tanzaniens et qui y a des nations étrangères parmi les ADF, également l'argent venu de Burundi.  C'était aussi un centre de radicalisation de la jeunesse et de toutes les autres recrues, jeunes, vieux, femmes et enfants qu'ils prenaient pour rentabiliser leur terreur", a révélé le général Léon Richard Kasonga.

Situé dans le Graben, au Sud-est du territoire de Beni, la vallée de Mwalika est également réputée pour ses terres arables.

Les FARDC disent avoir découvert que cette vallée était aussi devenu un grenier de ravitaillement des ADF en vivres, parce que les rebelles y ont abandonné leurs vastes champs dans lesquels ils cultivaient des produits vivriers, notamment le manioc, le haricot, le maïs et le riz.

"Nous avons conquis de haute lutte la vallée de Mwalika. Mwalika, c'est le grenier pour tout le monde, mais c'était devenu le grenier pour l'ADF. Et là, on a découvert des vastes étendues sur lesquelles les ADF pratiquaient la culture du chanvre, mais également le maïs, le manioc, le haricot et le riz", ajoute l'officier supérieur de l'armée. Signalons qu'avant son occupation par les rebelles ADF, la vallée de Mwalika était exploitée par plusieurs habitants du Grand Nord qui y cultivaient, essentiellement le riz.

Yassin Kombi, à Beni

Vidéo