Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

L’ONG Rudi International a organisé, du 18 au 19 novembre, à Goma (Nord-Kivu), la conférence internationale sur les droits au numérique en RDC. L’accent a été plus mis sur l’accès à internet. Plus de 200 conférenciers venus, entre autres, de l’Afrique de l'Ouest et des représentants des organisations de la société civile, des chercheurs, des avocats ainsi que des journalistes ont pris part à ces assises.

La réunion a surtout recommandé au gouvernement congolais de respecter les droits des citoyens dans le domaine du numérique précisément le droit d’accès à internet. 

« L’État et les différents décideurs devraient se rassurer que la population a accès à internet car ce dernier facilite la jouissance de beaucoup de droits. Il y a, par exemple, le droit à la liberté d’expression qui ne se limite pas seulement à descendre dans la rue, mais ça se fait aussi sur internet. Et donc l’accès à internet devrait aussi être garanti », a déclaré Arsène Tungali, directeur exécutif de l'ONG Rudi International.

Les conférenciers espèrent qu’avec l’avènement du nouveau régime, le droit d’accès à internet ne sera plus violé comme cela a été le cas dans le récent passé, suite aux contestations de l’ancien pouvoir.

Cette conférence a également appris aux participants comment limiter la propagation des fausses informations (fake news). C’est la 2ème édition de la conférence sur le droit au numérique en RDC après celle de 2018.

Yvonne Kapinga

Vidéo