Breaking news

RDC : au moins 45 détenus morts à la prison centrale de Bukavu depuis janvier

Mercredi 16 octobre 2019 - 18:27
Catégorie
photo droits tiers

Au moins 45 prisonniers sont décédés à la prison centrale de Bukavu (Sud-Kivu) suite à la rupture des médicaments du Comité International de la Croix Rouge (CICR) . C'est ce que dénonce le personnel médical de cette prison.

Le CICR, qui prenait en charge les malades à la prison centrale de Bukavu s'est désengagé et parti définitivement depuis le mois de décembre 2018.

" Il y a la rupture totale des médicaments. Donc nous n'avons même pas de paracétamol à la prison centrale de Bukavu ni de régime alimentaire adéquat pour les malnutris aigus et sévères.  Et même les malades que nous référons à l'hôpital général de référence de Bukavu ne sont pas pris en charge. Il y a aussi manque d'une prime spéciale du personnel médical de la prison centrale de Bukavu ", a dit à ACTUALITÉ.CD, le Docteur Sifa Musole.

En plus de dénoncer la pénurie des produits de soins de premiers secours, les médecins et infirmiers ont décrété un mouvement de grève pour une prime spéciale.

" Nous avons plus de 45 cas de décès depuis le mois de janvier 2019. Pour le moment nous demandons l'approvisionnement en médicaments, qu'ils puissent nous approvisionner mais qu'ils puissent essayer de voir comment disponibiliser une somme d'argent pour la prime spéciale des agents de santé de la prison de Bukavu, qu'ils disponibilisent la ration alimentaire adéquate pour les malnutris aigus sévères et de revoir leur convention avec l'hôpital général de référence de Bukavu ", a ajouté le Dr. Sifa Musole.

De son côté, le directeur de la prison centrale de Bukavu, José Ntumba dit ne pas être informé de ce mouvement de grève. " Je ne suis pas au courant de cette situation ", a-t-il affirmé.

Au sein du gouvernement provincial, Jospin Bitafuana, ministre provincial de la santé fait savoir que la question est en étude.

Le dossier du mouvement de grève des médecins, nous sommes en train de statuer sur ce cas avec le Gouverneur de province. On va prendre des dispositions utiles ", rassure le ministre provincial de la santé au Sud-Kivu.

Construite pour 500 personnes, la prison centrale de Bukavu, située dans la commune de Kadutu regorge plus de 1300 pensionnaires dont la plupart souffrent des maladies parasitaires, infectieuses et cutanées.

Justin Mwamba

Vidéo