Catégorie
DR

 

Le cadre de concertation de la société civile du Haut-Katanga exige la clarification sur l'existence légale ou pas du mouvement politique de Gedeon Kyungu Mutanga, ex - chef de guerre, de retour à Lubumbashi depuis 2016.

 

"Nous exigeons les clarifications sur l'existence légale ou pas de MIRA, parce-que les pauvres compatriotes tombés ce matin sont membres adhérents après une série de sensibilisations menée devant témoins par les initiateurs de ce mouvement autonomiste politique. Bref ,le manque de coordination des opérations de maintien de l'ordre public et de la communication ont endeuillé les familles haut - Katangaises", peut-on lire dans ce communiqué de la société civile quelques heures après les incidents de la Commune de la rwashi, ainsi que celle annexe.

 

Les éléments s'identifiant comme Bakata Katanga se sont affrontés aux forces de l'ordre ce vendredi dans l'avant midi dans les communes de la rwashi et annexe.  Les écoles étaient fermées, les activités commerciales  quasiment paralysées.  

 

Le ministre provincial de l'intérieur qui s'est rendu sur les lieux de la scène a évoqué un bilan de six morts côté Insurgés et trois policiers grièvement blessés qui sont actuellement internés à l'hôpital du cinquantenaire de Lubumbashi pour une prise en charge médicale.  

 

La police a renforcé sa présence dans toutes les contrées de la ville du cuivre et plus particulièrement dans les communes de la rwashi et annexe.

 

 

José Mukendi

Vidéo