Catégorie
ACTUALITE.CD

A l'occasion de son séjour en Ituri en juin 2019, Félix Tshisekedi avait utilisé des "mots forts": « Aussi longtemps qu’il n’y aura pas la paix dans tous les villages, je ne dormirai pas. Je ferai le tour du Congo pour aller à chaque endroit où il n’y a pas la paix afin de rassembler les congolais pour qu’ils se parlent », avait affirmé le président devant la foule rassemblée sur le boulevard de Libération, à Bunia. 

Au cours de son meeting ce lundi 7 octobre 2019 à la place de l’indépendance à Bukavu (Sud-Kivu), il a quasiment redit les mêmes choses: « Notre combat sera celui de vous apporter la paix, une paix définitive, nécessaire pour la stabilité de notre pays. Lorsque nous étions en campagne, j’avais mis en avant dans le thème de ma campagne comme priorité, le bien-être de l’homme congolais qui commence d’abord par le défi de la paix. Je suis conscient des souffrances qui sont les vôtres et je n’ai ménagé aucun effort depuis que je suis au pouvoir pour entretenir nos forces armées et tout faire pour que celles-ci soient au top niveau et puissent faire leur devoir qui consiste à imposer la paix dans tout l’ensemble du territoire national. Et cette paix, croyez-moi, je suis prêt à mourir pour qu’elle soit une réalité. Je veux la paix et la paix définitive dans notre pays », a-t-il déclaré devant la foule.