Breaking news

Ebola / RDC : Oly Ilunga assigné à résidence surveillée

Mardi 17 septembre 2019 - 22:46
Catégorie
Ph. ACTUALITE.CD

L’ancien ministre de la santé Oly Ilunga a été entendu par un magistrat instructeur ce mardi 17 septembre au parquet général près la cour de cassation qui le soupçonne d'avoir détourné de fonds alloués par le gouvernement à la riposte contre Ebola.

"Ce dernier a été assigné à résidence surveillée par ordonnace de la cour de cassation siégeant en chambre du conseil ce mardi 17 septembre", souligne le collectif des avocats de l'ex - ministre.

"A l'issue de l'audition, le magistrat a dit au Dr Ilunga qu'il était inculpé pour détournement", a déclaré avant l'émission du communiqué , Me Guy Kabeya, l'un des avocats de Ilunga. 

Arrêté samedi après avoir tenté de se "soustraire" des poursuites en voulant quitter la RDC via Brazzaville [ selon la police ] , Oly Ilunga était jusque-là détenu au quartier général de la police judiciaire.

Ce médecin , ancien cadre de l’actuel parti présidentiel ( UDPS) , alors parti historique de l’opposition,  avait été entendu le 27 août dernier dans le cadre d’une enquête préliminaire. Quelques jours plus tard, il avait fait l’objet d’une interdiction de sortie du territoire.   Nommé en décembre 2016, ce médecin a démissionné le 22 juillet dernier, après que la coordination de la riposte contre Ebola lui soit retirée par le président Félix Tshisekedi.    Il est reproché à l'ex - patron de la santé le détournement présumé d’une somme d’environ 4,3 millions de dollars américains mise à la disposition du ministère de la Santé par le trésor public pour la lutte contre la maladie à virus Ebola.

Sa défense ne reconnaît que la gestion 2,4 millions de dollars américains mis à la disposition du cabinet du ministre, en 11 mois, par le biais du comptable public habilité. Ilunga, via ses avocats, réaffirme fermement son innocence dans cette affaire et promet de se défendre « avec la plus extrême énergie pour son honneur ».  

 

Christine Tshibuyi