Catégorie
ACTUALITE.CD

Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social), a rappelé aux élus et mandataires issus des rangs de son parti qu’ils ont « l’obligation de verser au compte du parti l’équivalent de 10% » de leurs rémunérations.

Un compte a même été créé pour ce faire. Une retenue à la source est même prévue. Il a insisté sur le caractère obligatoire de son message pour les élus et mandataires que pour le personnel sous leur supervision.

L’UDPS va également recommander ses membres pour faire partie des cabinets ministériels.

Le 30 août dernier, les ministres issus du parti de Tshisekedi avaient été présentés aux militants au siège du parti, à Limete. Jean Marc Kabund, président intérimaire de cette formation politique, avait prévenu que les cabinets ministériels ne seront pas constitués des membres des familles. Il avait aussi promis des postes au sein des cabinets ministériels aux membres de l’UDPS qui n’ont pas été repris sur la liste des ministrables.