Breaking news

Nord-Kivu : Les fonctionnaires de l'État interdits de résider dans les pays voisins

Mardi 10 septembre 2019 - 17:44
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Au Nord-Kivu, la Direction Générale de Migration (DGM) a interdit, lundi 9 septembre dernier, aux fonctionnaires de l'État de résider à l'étranger. Dans une correspondance adressée aux chefs de services étatiques et paraétatiques exerçant dans cette province de l'est de la République Démocratique du Congo, le service migratoire parle de « l’exécution des instructions de la hiérarchie ».

« Aucun fonctionnaire de l'État congolais ne doit élire domicile en dehors de la frontière nationale. Nous attirons l'attention des cadres et agents de vos services respectifs (étatiques et paraétatiques, Ndlr) concernés par la présente mesure qu'à partir du mois en cours, la DGM/Nord-Kivu procèdera au contrôle strict, à l'entrée comme à la sortie, pour l'exécution sans faille desdites instructions », dit la correspondance dont l’authenticité est confirmée à ACTUALITE.CD par le directeur de la DGM au Nord-Kivu, Sixte Ngoy Mukalay qui a signé le document.

La DGM prévient les fonctionnaires qu’ils devront désormais présenter aux agents de migration une autorisation de sortie ou feuille de route, dûment signée par leur hiérarchie, pour traverser la frontière.

Certains observateurs soupçonnent d'ores et déjà que cette mesure vise des fonctionnaires qui ont élu domicile au Rwanda voisin. Car, à Goma, ils sont des centaines de fonctionnaires de l'État congolais qui préfèrent travailler au chef-lieu du Nord-Kivu et résider plutôt à Gisenyi, ville rwandaise, voisine de Goma. L'un d'eux a expliqué à ACTUALITE.CD qu'ils "préfèrent résider au Rwanda où la sécurité et les services publics de base, notamment l'eau, l'électricité, le logement et l'Internet sont garantis, stables et très moins chers que dans les entités congolaises frontalières".

Claude Sengenya