Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Les jeunes de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) ne sont pas contents du choix des candidats FCC pour l’élection des membres du bureau définitif du sénat. Ces candidats, selon eux, « ne sont pas de modèle pour la jeunesse congolaise ».

« En tant que jeune, nous avons besoin de repère et de référence, normalement nous devrions avoir à la tête des institutions des personnes qui nous font rêver, nous ne pouvons pas être utiles à l’Etat si nous n’avons pas de modèle. Je pense que le choix du FCC, n’est pas le bon choix. Nous, la jeunesse, nous faisons attention à notre avenir, notre avenir est vital, nous n’avons pas droit à l’erreur, nous devons profiter de ce nouveau régime pour montrer comme nous sommes capables », a déclaré Bertin Mubonzi, président interfédéral des jeunes de l’UNC Kinshasa.

Les jeunes de l’UNC se sont réunis vendredi dernier en vue de se prononcer sur la situation politique au pays. Fort de deux sénateurs le CACH n’a pas aligné des candidats à cette élection.

Le FCC a désigné Thambwe Mwamba comme candidat à la présidence du sénat. Evariste Boshab (PPRD) et John Tibasima (AAB) ont été désignés respectivement candidats 1er vice-président et 2ème vice-président du Sénat. Maurice Kahumba (PPRD) est proposé candidat rapporteur, Eric Rubuye (ACO) comme questeur, tandis que Jean-Pierre Zagbalafio de l’ATD questeur adjoint. 

Respect de “l’accord” à la base du retard dans la formation du gouvernement

Les discussions entre le FCC et le CACH pour la mise en place du gouvernement piétinent. 

« Nous savons qu’au moment opportun le chef de l’Etat prendra la décision qu’il faudra pour mettre fin à toutes les tractations. Pour le moment nous sommes dans une situation où l’accord existe, et nous sommes en train de respecter, il y a des pourparlers, une commission qui a été mise en place pour que les gens se mettent d’accord sur la répartition par rapport à ce que nous avons comme poids politique. Nous souhaiterons que cet accord soit fait de manière tout à fait vraie, nous demandons à nos amis du FCC d’être aussi vrais, et de respecter cet accord, c’est important parce que la population attend beaucoup d’eux et de nous », a ajouté Bertin Mubonzi.

Les jeunes du parti de Vital Kamerhe refuse cependant que les ministères des finances et de l’intérieur soient attribués au FCC.

Thérèse Ntumba