Breaking news

RDC/Sénat : Les "intrigues et les intimidations ne passeront pas" (Bahati)

Lundi 22 juillet 2019 - 13:17
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Le Président du regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés, Modeste Bahati Lukwebo dit avoir totalement confiance aux sénateurs qui, selon lui, voteront en âme et conscience pour apporter le changement. 

Dans une déclaration à la presse après le dépôt de sa candidature  ce lundi 22 juillet au poste de président de la Chambre Haute du Parlement, Bahati souligne que les intrigues et les intimidations et autres superflues ne passeront pas.

« J’ai totalement confiance aux sénateurs et sénatrices, je sais que ce sont les messieurs et les dames qui ont le sens du bien, qui savent que-ce qu’ils doivent faire pour le peuple congolais, qui ont reçu un message lors de campagne pour qu’ils puissent se mettre au service de la population et donc ils vont voter en âme et conscience sachant que nous sommes là pour apporter un changement radical à tous ce qui se fait pour qu’une fois pour toute le peuple puisse retrouver le sourire. Voilà pourquoi nous disons que les intrigues et les intimidations et autres superflues ne passeront pas. Les sénateurs et les sénatrices seront là pour nous voter parce qu’ils savent quel est notre parcours, ils savent quel a été notre combat depuis la conférence souveraine en passant par la société civile… ils savent que nous sommes du côté de la population », a déclaré Bahati Lukwebo.   

M. Lukwebo a été radié du Front commun pour le Congo (FCC) pour avoir déclaré sa candidature concurremment à celle d’Alexis Thambwe Mwamba désigné par Joseph Kabila au poste de la présidence du Sénat. 

Mais Bahati qui ne s'arrête pas, estime qu’il est temps pour lui de contribuer à l'émergence de la RDC. 

« A un moment il faut s’arrêter..., on a trop fait du mal à notre peuple, nous devons maintenant nous consacrer définitivement  au travail pour améliorer les conditions de vie de nos citoyens et de nos citoyennes. Voilà pourquoi ma candidature est venue dans cette élan pour dire tout simplement que nous apportons notre pierre à l’édifice nationale. Nous donnons un go pour qu’effectivement nous puissions briser le paradoxe d’un pays potentiellement riche mais également et malheureusement avec une population pauvre, nous devons briser ce paradoxe pour que désormais les ressources et les richesses de ce pays puisse profiter à un plus grand nombre et que nous puissions décoller une fois pour toute vers l’émergence », a-t-il ajouté.

L’élection des membres du bureau définitif du Sénat en République Démocratique du Congo aura lieu le 27 juillet prochain.

Christine Tshibuyi