Breaking news

Kongo Central : La société civile deplore la "prise en otage" du peuple par les hommes politiques

Vendredi 12 juillet 2019 - 21:39
Catégorie
Les membres de cadre de concertation de la société civile du Kongo Central en réunion ce vendredi 12 juillet 2019

Le cadre de concertation de la société civile du Kongo Central, a déploré ce vendredi 12 juillet , la prise en otage du peuple congolais par les politiques et demande la restructuration de la Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni) pour qu'elle travaille en toute liberté.

Dans une déclaration faite à Matadi, chef lieu de la province du Kongo Central, Jules Benga Ndompetolo, coordonnateur du Cadre de Concertation Provinciale de la société civile, s'est penché sur plusieurs questions brûlantes de l'heure.

Il a déploré la prise en otage des peuples par les regroupements et familles politiques. "Il nous paraît impensable qu'après six mois après que la RDC a un nouveau président ce dernier travaille sans gouvernement.", a-t-il noté.

Le cadre de concertation s'est aussi penché sur le problème de la restructuration de la CENI, la tenue des élections municipales et locales.

Cette composante a demandé aux politiques de "respecter le peuple" en lui donnant "sans délai" un gouvernement "responsable et crédible".

Par restructuration de la Ceni, le cadre entend la "dépolitisation" de cette institution, car celui lui, la "laisser aux mains des politiciens ne lui permet pas de fonctionner valablement en toute liberté".  

Dany Kinda-N'zita

Vidéo