Catégorie
ACTUALITE.CD

L’Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) constituera un groupe politique autonome et à part. Avec ses 145 élus (44 députés nationaux, 70 députés provinciaux, 13 sénateurs, 2 gouverneurs, 7 vice-gouverneurs, le regroupement de Bahati Lukwebo demeurera dans la majorité et va soutenir le programme de Félix Tshisekedi et de Sylvestre Ilunga Ilunkamba. C’est l’une des décisions de la conférence des présidents des partis et personnalités de l’AFDC- A qui s’est réunie ce mercredi 10 juillet à Meriba Hôtel, à Kinshasa.

Elle prend acte de sa suspension du Front Commun pour le Congo (FCC) et annonce qu’elle reprend son autonomie totale vis-à-vis des institutions de la République, des associations de la société civile ainsi que d’autres regroupements et partis politiques.

Elle rappelle qu’à l’issue du scrutin du 30 décembre, l’AFDC-A est l’une de deux organisations politiques ayant franchi le seuil de 1000 000 de suffrages exprimés en sa faveur, soit exactement 1 243 326. « Ceci traduit la confiance de la population à l’AFDC-A et son président. Avec cette confiance de la population, l’AFDC-A mérite de diriger l’institution Sénat ».

Elle fait également remarquer que c’est l’AFDC-A qui est membre du FCC et non son autorité morale : « De ce fait, seule cette dernière engage ses membres au sein d’autres instances et n’enverra personne au FCC quant à ce ».

Vidéo