Breaking news

Charles Naweji regrette ses propos : « Je ne peux qu’implorer le pardon du chef de l'Etat et solliciter la clémence du peuple »

Samedi 15 juin 2019 - 15:33
Catégorie
ACTUALITE.CD

Le député Charles Naweji Mundele du Front Commun pour le Congo (FCC) a demandé pardon au président de la République Félix Tshisekedi après le tollé provoqué par les propos tenus, vendredi 7 juin, à l’Assemblée nationale sur les ordonnances présidentielles nommant les dirigeants de la SNCC et de la Gécamines. Il regrette ses propos qui, selon lui, ont été mal interprétés.

« En renouvelant mon serment d’engagement patriotique et mes hommages les plus déférents au chef de l’Etat, je ne peux qu’implorer son pardon et solliciter la clémence du peuple », a-t-il dit dans une déclaration faite ce samedi.

Il demande pardon et ne souhaite pas créer la polémique.

« Fils de cette nation, je n’ai jamais été dans le passé, ni aujourd’hui et certainement pas demain un acteur de sa déstabilisation et de la rupture de la paix. C’est pourquoi, je ne voudrais pas que des personnes utilisent ma faute pour asseoir des agendas incompatibles à ma démarche et celle de ceux qui me sont proches », a-t-il ajouté.

Lire aussi : RDC : Le député Charles Naweji demande pardon à Félix Tshisekedi et au peuple congolais