Breaking news

RDC : Après l’invalidation des mandats de 8 de ses députés, le MLC rappelle la « tricherie à la présidentielle » et accuse le FCC

Mardi 11 juin 2019 - 18:07
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD.

Le Mouvement de libération du Congo (MLC) s’est dit « stupéfait » ce mardi 11 juin 2019 des arrêts de la Cour constitutionnelle invalidant les mandats de 8 de ses députés nationaux.

Il accuse le FCC d’être à la base de ces actes de la Cour et rappelle la « tricherie à la présidentielle » de décembre 2018.

« Après la tricherie orchestrée à la présidentielle, l’instrumentalisation et la corruption par le FCC ont atteint les limites de l’insupportable ; c’est une honte pour notre pays. Cet acharnement envers l’opposition en violation des articles 7 et 8 de la constitution est en effet, le reflet la persistance de la dérive dictatoriale tant décriées ces dernières années dans le pays », dit le parti de Jean Pierre Bemba dans une déclaration.

Le MLC appelle à une marche pacifique ce samedi 15 juin pour dénoncer les dérives dictatoriales » et réclamer la « vérité des urnes ».

Le président de l’Association pour l’accès à la justice (ACAJ), Georges Kapiamba a pour sa part dénoncé l’invalidation massive des députés de l’opposition et invite à remplacer les juges de la Cour constitutionnelle qui d’après lui, profitent à une famille politique, le FCC.