Breaking news

RDC : « Nous sommes au-delà de 70% de la réforme des FARDC » (Général Kasonga)
Mercredi 29 mai 2019 - 16:28
Les militaires déployés lors d'une manifestation de la population à Kindu.

La réforme amorcée des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) se poursuit normalement, a affirmé, ce mercredi 29 mai, à Goma, le général major Léon Richard Kasonga Cibangu, lors d’un atelier d'une vingtaine de journalistes membres du pool des correspondants du Service de communication et d'information des forces armées (SCIFA).

Le plan de réforme de l’armée congolaise a été adopté, en février 2008, et son élaboration avait connu alors la participation des experts de la mission de l’Union européenne EUSEC. Mais ce plan a déjà été plusieurs fois révisé.

Le général Kasonga se félicite du déroulement du processus de cette réforme des FARDC.

" On a fait des progrès énormes. Là où nous sommes, c'est déjà mieux que par le passé. Nous sommes partis de la réunion de Sun City de 2003. En 2009, nous avons commencé la réforme. Vu le chemin parcouru, nous sommes au-delà de 70% de la réforme. Nous sommes actuellement capables de faire face à chaque menace à en venir au bout ", explique le porte-parole de l’armée.

Le général Kasonga ajoute que la réforme qui se poursuit a également permis d’assainir l’armée notamment en ce qui concerne le phénomène des enfants soldats.

"Il n'y a plus un seul enfant dans les rangs des FARDC et un effort est en train d'être fait au sujet des violences sexuelles. À l'instant où je vous parle, il y a des jeunes gens qui sont en train de suivre la formation et qui vont renforcer nos forces armées. La mise à la retraite honorable de ceux qui ont servi sous le drapeau est en train d'être effectuée", a-t-il ajouté.

D’après le classement effectué en 2018 par le site américain spécialisé dans l’armée, Global Fire Power, les FARDC occupaient la 10ème place avec comme indice de force 1.3651. Mais l'armée occupe actuellement la 9ème place, assure son porte-parole. Une cinquantaine de critères étaient pris en compte en 2018 lors du classement, notamment le nombre des militaires actifs, la force navale, la disponibilité du carburant pour les opérations militaires, le nombre d’avions de chasse, le budget consacré à la défense et la flexibilité logistique et des ressources naturelles et de l’industrie locale.

L’objectif de l’atelier de Goma est de sensibiliser les journalistes à construire, gérer, valoriser et maîtriser l'image des FARDC ainsi que participer au pilotage  de l'identité de l’armée congolaise.

Jonathan Kombi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une