Breaking news

Lusambo : Couvre-feu levé, Mova a recueilli les préoccupations de la population après les violences

Jeudi 21 février 2019 - 08:30
Catégorie
Photo droits tiers

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Henri Mova, a quitté la ville de Lusambo (Sankuru), dans l’après-midi de mercredi, après une mission de deux jours. Il y avait été dépêché lundi par le président de la République, Félix Tshisekedi, pour « rétablir la paix » dans cette ville marquée par une tension consécutive à la rivalité entre les partisans des candidats au poste de gouverneur, Lambert Mende et Joseph Stéphane Mukumati.

« Il a reçu presque toutes les couches sociales de Lusambo, les étudiants, les chefs des confessions religieuses, les étudiants, les chefs des groupements », a déclaré à ACTUALITE.CD, le colonel Adrien Ntambwe commandant de la police nationale congolaise à Lusambo.

Mova s’est rendu à l’hôpital pour visiter les personnes blessées et les maisons incendiées lors des violences. Il promet de faire rapport au président Félix Tshisekedi.

Par ailleurs, le couvre-feu décrété par les autorités dans toute la province de Sankuru a été levé.

« C’est depuis samedi soir qu’on avait levé le couvre-feu. Maintenant la vie est normale, chacun vaque paisiblement à ses activités », a précisé le colonel Adrien Ntambwe.

Au moins une personne avait été tuée et plusieurs autres blessées par balles, quelques maisons incendiées, le mardi 12 février, en marge d’une série de manifestations.

Patrick Maki