Catégorie
Jean Claude Vuemba/Ph. droit tiers

 

Le secrétariat exécutif provincial (SEP) du Kongo Central de la CENI a réceptionné 5 dossiers de candidatures des candidats gouverneurs à la clôture, hier, jeudi 7 février. Il s’agit des dossiers de Simon Floribert Mbatshi Batshia, Jean Claude Vuemba, Atou Matubuana, Guy Matondo et Pamphile Badu wa Badu.

 

Gouverneur entre 2007 et 2012, Simon Floribert Mbatshi Batshia est le candidat du Parti pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD). Élu député national en 2011 dans la circonscription de Lukula, Mbatshi Batshia avait préféré siéger à l’Assemblée nationale. Le septuagénaire a été réélu député national en 2018 mais pense revenir une fois de plus à la tête de l’exécutif provincial. Nzinga Nizetu Sante est son colistier.

Président du parti politique mouvement du peuple congolais pour la République (MPCR), l’élu de Kasangulu, Jean-Claude Vuemba Luzamba, a postulé pour le compte de l’Alliance des Mouvements Kongo (AMK), l’une des plateformes électorales du regroupement politique Ensemble de Moïse Katumbi. Vuemba a été doublement élu sur la liste d’AMK aux législatives du 30 décembre. Son colistier se nomme Tsasa Mbuzi Anne-Marie.

Gouverneur intérimaire depuis août 2018 après le décès du titulaire Jacques Mbadu Nsitu, Atou Matubuana Nkuluki a déposé sa candidature comme indépendant. Directeur de campagne au Kongo Central pour le dauphin de Joseph Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary, il a été réélu à la députation provinciale et élu à la députation nationale lors de dernières législatives, dans le territoire de Mbanza-Ngungu. Son colistier c’est Justin Luemba Makoso.

Actuel ministre provincial des Finances, de l'Economie, du Commerce, de l'Industrie et des Petites et Moyennes entreprises et de l'Artisanat de la ville province de Kinshasa, Guy Matondo Kingolo, a brigué le poste de gouverneur dans sa province natale comme indépendant. Christophe Niati Londa compose avec lui sur la liste.

Candidat malheureux à la dernière élection de 2012, remportée par le ticket Mbadu-Matubuana, Pamphile Badu wa Badu dit Chez Tonton, veut retenter le coup. Ancien président de la commission éthique et lutte contre la corruption durant la transition après l’accord de Sun City, Pamphile Badu wa Badu, ensemble avec son colistier Georges Ngonda Makiese, ont postulé comme indépendants.

La liste définitive ne sera rendue publique que le 3 mars après traitement des contentieux à la Cour d’appel, conformément au calendrier de la CENI. Les 41 députés provinciaux de la province, dont 37 élus et 4 chefs coutumiers cooptés, éliront le gouverneur et son vice le 26 mars comme dans les 23 autres provinces. A l’exception du Nord-Kivu et du Maï-Ndombe qui doivent attendre les législatives nationales et provinciales programmées pour le 31 mars dans les circonscriptions électorales de Beni ville, Beni territoire, Butembo et Yumbi. Les élections y avaient été repoussées par la CENI pour des raisons sanitaires et sécuritaires très préoccupantes expliquait la centrale électorale.

Fonseca Mansianga