Breaking news

Nouvelle attaque à Beni : « Ils étaient habillés en tenue militaire... Ils avaient ciblé d’abord les hommes »

Lundi 24 décembre 2018 - 08:26
Catégorie
Photo ACTUALITE.CD

Une nouvelle attaque, ce dimanche 23 décembre, attribuée aux combattants ADF (Forces Démocratiques Alliées) à Kipriani, au quartier Masiani, au nord de Beni (Nord-Kivu), a fait au moins cinq morts dont quatre hommes et une femme plus trois personnes grièvement blessées.

Plusieurs témoins insistent avoir vu des assaillants avec un nouvel équipement militaire.

« Ils nous ont trouvé dans notre parcelle. J'étais en train de me réchauffer près du feu. Mon mari se reposait dans notre chambre. Les rebelles étaient habillés en tenue militaire. Ils avaient aussi des casques. Ils portaient les nouvelles tenues de l’armée. Ils nous ont dit de ne pas avoir peur. Lorsqu'ils ont commencé à tirer, je me suis levée pour m'enfuir. Ils ont ciblé d’abord les hommes, les garçons. Je n'ai pas pu avancer parce que je venais de laisser le cadavre de mon mari », témoigne la femme du militaire tué.

Cette nouvelle attaque a eu lieu près de la Route nationale numéro 4. Précisément à la place communément appelée « des roulages ». Ce lieu est entouré par plusieurs positions militaires. Beaucoup de témoins accusent les services de sécurité de passivité particulièrement par rapport à cette nouvelle incursion.

« Les premiers tirs étaient entendus vers 20 heures. Je me suis caché dans la brousse. J’ai vu des militaires que je n’ai pas pu identifier avec des nouveaux pull-overs. J'ai directement appelé le maire de la ville, mais son téléphone n'était pas en ligne. J'ai aussi appelé le bourgmestre, il m'a dit qu'il va me rappeler mais jusqu'à maintenant, il ne l'a pas encore fait. C'est à 2 heures qu'une jeep des FARDC est arrivée sur le lieu pour récupérer les corps. Autour de nous, il y a plusieurs positions militaires, la plus éloignée se situe à moins de 800 mètres d'ici », a expliqué à ACTUALITÉ.CD Ézéchiel, un témoin, habitant le quartier.

Les corps se trouvaient dimanche soir encore à la morgue de l'hôpital général de Beni, trois blessés sont pris en charge dans la salle d'urgence dont deux enfants blessés grièvement par balles.

Lire aussi:RDC-Beni : Nouvelle attaque sanglante des présumés ADF, au moins 5 morts

Yassin Kombi, depuis Beni