Breaking news

RDC-Elections : au moins 7 blessés dans une attaque armée contre le convoi d’Eugène Serufuli à Masisi

Vendredi 7 décembre 2018 - 10:43
Un milicien dans l'est de la RDC

Le cortège d'Eugène Serufuli, ministre des Affaires sociales, a essuyé une attaque, jeudi 6 décembre 2018, des hommes armés sur la route Kitshanga-Mweso, en territoire de Masisi (Nord-Kivu). Serufuli, initiateur du parti Union des Congolais pour le Progrès (UCP), membre du Front Commun pour le Congo (FCC), était en campagne électorale.

La délégation était composée notamment du ministre Serufuli, lui-même, des députés provinciaux membres de son parti, aussi candidats, et autres cadres du parti qui quittaient Goma pour Mweso. L'attaque a eu lieu à environ 120 km de Goma, avant d'atteindre Mweso mais n'a pas empêché la délégation de poursuivre le chemin.

"C'était une vraie attaque bien organisée, il y a eu des armes lourdes. 7 personnes ont été blessées dont un policier. Tous sont pris en charge à l'hôpital général de Mweso", témoigne un membre de la délégation qui a requis l'anonymat.

Parmi les 7 blessés, figure un policier. Les blessés sont pris en charge par l'hôpital de la place.

Eugène Serufuli, qui n'a pas voulu commenter cette attaque, a tenu ce vendredi un meeting à Mweso.

Les autorités militaires dans la zone confirme l'attaque sans donner plus de détails et affirment que les dispositions sont prises pour combattre les groupes armés actifs dans cette partie du pays.

Jonathan Kombi

 

Catégorie