Breaking news

RDC - Élections : l'ONU appelle les forces de sécurité au respect des droits humains

Jeudi 6 décembre 2018 - 12:45
Le général Marcel Mabangu, commandant FARDC de l'opération Sokola 1 contre les ADF et le général Bernard Commins, commandant adjoint des forces de la Mission onusienne

La Haut-Commissaire des Nations-Unies aux Droits de l’homme, Michelle Bachelet, a appelé, mercredi, les forces de sécurité de la République démocratique du Congo (RDC) au respect des droits humains pendant la période électorale.

« D’habitude, avant les élections et pendant les élections, nous constatons une multiplication des violations de droits de l’homme. Nous encourageons les autorités à mettre en œuvre l’accord politique du 31 décembre notamment sur la libération des prisonniers politiques, la reddition de comptes en cas de violation de droits humains, l’interdiction du recours à la force meurtrière par la police ou les forces de sécurité lors des manifestations », a déclaré Mme Bachelet lors d'un point de presse au Palais des Nations, à Genève (Suisse). Elle demande aux forces de l’ordre et aux forces de sécurité à éviter le recours à la violence meurtrière en cette période. La haut-commissaire plaide auprès de Kinshasa  pour l’application des mesures de confiance prévues par l’accord de la Saint-Sylvestre. Au mois d’octobre dernier, le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) avait indiqué que les agents de l’Etat dont les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) étaient le plus impliquées dans la commission des 619 violations de droits de l’homme documentées. Auguy Mudiayi

 

 

Catégorie