Marie-Josée Ifoku

Eric Onepunga, conseiller politique de Marie-Josée Ifoku, candidate à la présidentielle du 23 décembre, a été libéré le jeudi 18 octobre dans la soirée. Il avait été arrêté le mardi alors qu’il discutait avec les agents de la Direction Générale de Migration (DGM) au sujet du voyage avorté de la candidate Ifoku pour Brazzaville.

« Le conseiller qui était là avant que je n’arrive essayait de démontrer que je n’avais pas besoin d’une autorisation de sortie. Il y a eu une discussion entre lui et la Direction Générale de Migration. Jusqu’à maintenant, je n’ai pas une réponse claire. Le DG de la DGM m’a dit hier soir qu’il (conseiller) avait un dossier au parquet. Subitement, on commence à avoir des dossiers au parquet. Au moment où je vous parle, on m’a dit qu’il est dans un cachot à la DGM », avait expliqué Ifoku à ACTUALITE.CD

Selon elle, Eric Onepunga avait d’abord été détenu dans un cachot de la DGM, situé sur l’avenue des Forces armées, avant d’être transféré au Tribunal de Grande Instance de la Gombe.

Selon la cellule de communication de la DGM, le conseiller politique de Marie-Josée Ifoku a été arrêté parce qu’il ferait l'objet d’un avis de recherche émis par le Parquet de Grande instance de Kinshasa/Gombe. D’après la même source, il serait poursuivi pour abus de confiance et détournement des biens saisis.

Catégorie