Igwe

Le président du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Jean-Pierre Bemba, a, une fois de plus, réitéré, ce samedi 22 septembre 2018, l'intention de l'opposition de désigner un candidat commun pour la présidentielle de cette année.

"Je suis en contact avec tous les responsables de l'opposition. Il nous faut désigner un candidat commun que nous allons soutenir. Nous allons signer les accords avec ce candidat-là pour qu'à l'issue des élections le pays soit démocratique", a-t-il déclaré lors de son adresse téléphonique aux militants et cadres du MLC regroupés au siège fédéral du parti à Kinshasa.

"Nous demandons de garanties pour la sécurité des candidats",  recommande Bemba qui a également critiqué l'invalidation de sa candidature.

"Ils ont invalidé les opposants redoutables comme moi. Ils savaient que je gagnerais l'élection. Pas de problème, mais si nous allons aux élections, il faut que ça soit des élections justes et apaisées", a ajouté Bemba.

Le sénateur congolais rejette la machine à voter et le fichier électoral dans son état actuel.

Patrick Maki

 

 

Catégorie