<strong>Arrivée au terme de son séjour mouvementé à Lubumbashi (Haut-Katanga), la direction de la plateforme <em>Ensemble pour le changement</em> annonce qu’elle va déposer le dossier de candidature de Moïse Katumbi à la présidentielle du 23 décembre</strong>.

Après le retour avorté de Moïse Katumbi en RDC, sa plateforme électorale a décidé de déposer son dossier de candidature à la présidentielle et ce, dans le délai, en dépit de son absence physique.

Moïse Katumbi, qui comptait retourner au pays le vendredi 3 août dernier pour y déposer sa candidature, a déclaré être empêché par les autorités qui “n’ont pas voulu autoriser le survol et l’atterrissage de son avion sur le territoire congolais”.  Katumbi accuse aussi Kinshasa d’avoir bloqué le poste frontalier (RDC-Zambie) de Kasumbalesa pour qu’il ne puisse pas franchir la barrière. Ces accusations sont rejetées par le gouvernement congolais qui le considère comme une “gesticulation” de la part de l’ex-gouverneur.

Catégorie