RDC-M23: à ce stade, au moins 679 000 civils auront besoin d'aide en raison des combats (OCHA)
Mardi 29 novembre 2022 - 07:45
Les déplacés regroupés sur un site temporaire en RDC. Photo d’illustration/ACTUALITE.CD
Les déplacés regroupés sur un site temporaire en RDC. Photo d’illustration/ACTUALITE.CD

Selon les acteurs étatiques et humanitaires, cités par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), environ 340 000 personnes ont été déplacées depuis que les combats entre l’Armée et les combattants du M23 ont éclaté dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) en mars, dont plus de la moitié sont des femmes.

D’après la même source, au moins 49% de ces personnes déplacées vivent dans des familles d'accueil, tandis que des milliers d'autres utilisent des écoles comme abris, et occupent des hôpitaux, des églises et d'autres sites improvisés.

De plus, les partenaires humanitaires estiment qu'au moins 679 000 civils auront besoin d'aide en raison des combats, dont 315 000 ont été ciblés.

Actuellement, 62 acteurs dont les agences des Nations Unies, les services étatiques et d’autres partenaires humanitaires ont été identifiés dans la zone. Ils ont jusque-là apporté un appui à au moins 83 000 personnes.

« Cependant, les besoins humanitaires ne cessent d'augmenter à la vue de la poursuite des combats ; les abris, l’alimentation, les articles ménagers essentiels, l'eau, la protection et les soins de santé en sont les plus urgents », explique OCHA.

Sur le terrain militaire, une accalmie a été observée sur différentes lignes de front au moment où s’est ouvert lundi la troisième série de consultations du processus de paix de Nairobi.

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une