Breaking news

RDC:  la famille Royale de Grande Bretagne s'engage à appuyer la lutte de Denis Mukwege contre les violences faites à la femme
Jeudi 6 octobre 2022 - 14:55
Photo/ Droits tiers
Photo/ Droits tiers

Sophie Rhys-Jone  comtesse de Wessex (épouse du Prince Edward), accompagnée de Lord Tariq Ahmad ont salué le travail réalisé par le docteur Denis Mukwege dans la lutte contre les violences sexuelles.

 La comtesse de Wessex Sophie Rhys-Jone, Lord Ahmad Tariq ministre d'État et Représentant de la Première ministre Britannique pour la prévention des violences sexuelles ainsi que l'ambassadrice de la grande Bretagne  en RDC se sont rendus à Panzi le 04 octobre pour rencontrer le Dr. Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix 2018.

Le docteur Denis Mukwege a tenu à rappeler que depuis 25 ans, l'hôpital de Panzi travaille dans la lutte contre les violences sexuelles.

" Les guerres, les atrocités et les conflits en RDC, ont transformé les corps des femmes en champ de bataille. C'est un drame pour nos populations. Lorsque vous détruisez la femme, vous détruisez le tissus social, vous détruisez toutes les capacités économiques, malheureusement ce sont les enfants qui en sont victimes. Votre Altesse, votre présence est un message fort envers les victimes, vous leur dit est à haute voix qu'elles ne sont pas oubliés. Votre présence est également un puissant message qui dit aux bourreaux qu'ils ne resteront pas impunis" a déclaré le docteur Denis Mukwege qui a salué cette visite de la délégation britannique.

" Mon équipe et moi sommes reconnaissants de la visite de son Altesse Royale, la Comtesse de Wessex et  Lord Ahmad Tariq. Leur visite mettra en lumière le travail critique en cours pour mettre fin aux violences sexuelles liées aux conflits tant dans ce pays que dans le monde entier "a souligné le Dr. Denis Mukwege.

A Panzi, la comtesse de Wessex et le ministre d'État Britannique Lord Ahmad Tariq se sont entretenus avec les victimes des violences sexuelles et les survivantes. Sur place, le regard était tourné sur une fillette de 4 ans, la victime la moins âgée soignée actuellement à Panzi et qui attendait son opération.

Lord Ahmad Tariq a promis le soutien de son pays pour mettre fin à ce fléau.

" C'est notre travail d'œuvrer davantage pour mettre fin à ces crimes. Cependant, le gouvernement est le premier responsable de la restauration de la paix ainsi que la sécurité de son peuple. Néanmoins, la grande Bretagne peut travailler avec la RDC pour que des dispositifs comme le Commonwealth puissent s'assurer que les preuves seront collectées et les bourreaux seront jugés pour leurs crimes. J'ai hâte de rencontrer le gouvernement congolais pour voir comment on peut jouer un rôle important pour l'accomplissement de cela"

Justin Mwamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une