Breaking news

RDC : la revalorisation de la culture de rente pour le bien de l'économie nationale au cœur d'un atelier organisé par Rainforest Alliance
Jeudi 29 septembre 2022 - 10:40
Les participants à l'atelier de Rainforest Alliance
Les participants à l'atelier de Rainforest Alliance/Ph. ACTUALITE.CD

L’ONG américaine Rainforest Alliance a organisé, mercredi 28 septembre, à Kinshasa, un atelier dénommé « Agriculture durable et développement économique en RDC ». Ces travaux avaient pour but de renforcer l’engagement du secteur privé et autres partenaires institutionnels pour le développement des chaînes de valeurs agricoles durables en RDC.  

Plusieurs catégories de personnes ont pris part à cette activité notamment les représentants des ministères de l'agriculture, du commerce extérieur et du plan ainsi que leurs agences chargées de la dynamisation de ces filières. Il y a eu aussi les représentants des entreprises impliquées dans la production à l'exportation et à la transformation du cacao/café.

« Il y a un adage qui dit que pour booster l'économie d'un pays, il faut se brancher sur la production agricole parce que cela englobe le tout c'est-à-dire le secteur économique, de transport, le social, la santé alimentaire de la population. Généralement sans ministère de l'agriculture, aucun pays ne peut se développer. Nous remercions les organisateurs et prochainement nous allons les accompagner et cela vice-versa. Vu d'autres pays cité comme chantier d'expérience, je fonde ma conviction qu'ensemble, nous allons aller de l'avant », a expliqué Kalala Ilunga Baudoin, secrétaire général au ministère de l'agriculture.

A

Prenant la parole, le représentant pays de Rainforest Alliance a loué l'importance de cet atelier.

« L'objectif de cet atelier est d'abord de permettre à tous les acteurs des filières de base de culture de rente de s'assoir, de discuter et d'avoir une même compréhension de ce qu'une filière agricole et quel est l'appui que chacun va apporter pour que leur revenu soit amélioré. Parmi les acteurs, on voit l'Etat, à travers le ministère de l'agriculture, commerce et plan. Tous ces acteurs doivent se mettre ensemble pour que la balance commerciale de la RDC ne soit pas déficitaire et que l'agriculture participe énormément », a déclaré Serge Alain, représentant pays de Rainforest Alliance.

A l'issue de ces assises, plusieurs recommandations ont été formulées parmi lesquelles : mettre un accent sur la structuration des paysans afin qu'il soit plus organisé pour pouvoir chercher plus de financement pour booster leur secteur,   la création d'une plateforme de réflexion sur les standards nationaux c'est-à-dire la certification des normes, d'encadrement, de la pollution jusqu'à la chaîne d'approvisionnement des produits agricoles où produit de rente Cacao, café, palmier et autres, l'harmonisation du système de certification nationale, Valorisation des produits agricoles, Créer une synergie structurée de l'État qui encadre les producteurs dans l'agriculture en RDC et enfin mener une étude pour définir les zones de production agricole en RDC.

A

Cet atelier intervient dans un contexte où la RDC tend à diversifier son économie en concluant des alliances commerciales pour exporter ses produits agricoles et agro-alimentaire vers des marchés africains,  chinois, européens et américains.

Rainforest Alliance travaille depuis 10 ans dans le secteur agricole congolais particulièrement dans l'exploitation du Cacao/Café,  le thé,  les bananes,  les produits forestiers et l'huile de palme. Il fonctionne également dans la lutte contre la déforestation et contre le changement climatique en mettant en place de perspectives économiques et de meilleures conditions de travail pour les populations rurales.

Grâce Guka

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une