Breaking news

Lubumbashi : deux députés brutalisés et blessés lors de la dispersion par la police de la marche annulée pour exiger la libération de Ngoy Mulunda
Mardi 18 janvier 2022 - 10:19
Rassemblement pour la marche visant à exiger la libération de Ngoy Mulunda à Lubumbashi
Rassemblement pour la marche visant à exiger la libération de Ngoy Mulunda à Lubumbashi/Ph. ACTUALITE.CD

Deux députés nationaux ont été brutalisés ce mardi 18 janvier par les éléments de la police lors d'une marche annulée par la mairie de Lubumbashi mais que les organisateurs ont tenu à organiser pour exiger la libération du pasteur Daniel Ngoy Mulunda, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) en prison depuis une année.

Les élus Matthieu Kasunka wa Banza et Augustin Kahozi Malisawa ont été blessés alors qu’ils tentaient de s'extirper de la foule.

« Ils m'ont blessé parce que nous exigeons la libération de Pasteur Mulunda. Nous sommes déterminés malgré cette blessure à la joue, ils m'ont tabassé », dit le député National Mathieu Kasunka wa Banza. L'autre, Augustin Kahozi, dit avoir été touché également par les éléments de la police.

L'AFBC de Néné Nkulu avait annoncé une marche ce mardi à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, pour exiger la libération de Ngoy Mulunda. Robert Lubaba Buluma, maire de la ville du cuivre est descendu sur le lieu, à la place Forrest pour réitérer l'annulation de la première autorisation qu'il a donnée pour raison de sécurité. Dans le forcing, la police a lancé des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants.

José MUKENDI

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une