RDC-Beni : l'armée présente une dizaine de membres d'ADF arrêtés dont l'épouse d’un des leaders de la rébellion 
Lundi 25 octobre 2021 - 09:54
Carte du territoire de Beni
Carte du territoire de Beni

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont présenté ce dimanche 24 octobre 14 combattants d'Allied Democratic Forces (ADF) capturés au cours des combats à Beni (Nord-Kivu). Parmi les capturés, Namuli Nangida présentée comme l'une des épouses de Amigo Kibirige, numéro deux de ce mouvement terroriste. Ce chef rebelle est sous sanctions des Etats Unis et des Nations Unies.

D'après le porte-parole militaire des opérations Sokola 1, cette femme a été arrêtée avec son bébé et son garde du corps, fils de Amigo il y a deux semaines dans la cité de Kasindi, frontalière avec l'Ouganda.

« Elle était d'abord partie en Ouganda en congé pour deux mois. A son retour, elle voulait rejoindre son mari dans le maquis. Avec nos services des renseignements basés à Kasindi, nous avons eu des informations sur son retour, nous avons placé nos éléments partout, ils suivaient son mouvement et c'est de cette manière que nous l'avons arrêtée avec son bébé et aussi le fils de son mari, qui est considéré comme son garde du corps parce que c’est d'abord un terroriste et partout où sa maman fait de mouvement, cet enfant est toujours là pour la protéger », explique le capitaine Anthony Mualushayi.

Parmi les 14 suspects arrêtés, il y six des étrangers dont des ougandais et un tanzanien. L'armée précise qu'ils étaient arrêtés à l'issue des opérations menées dans la vallée de Mwalika, au sud du territoire de Beni. 

Les FARDC déclarent que les récentes attaques contre les civils perpétrées dans le secteur de Ruwenzori, sur la route Beni-Kasindi et qui ont déjà fait une trentaine de morts depuis mercredi dernier sont des représailles suite à ces arrestations.

Yassin Kombi

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une