Adam Bombole au sujet du RAM : « écoutez le peuple souverain qui gronde et murmure, supprimez ce prélèvement »
Jeudi 14 octobre 2021 - 08:10
RAM message
un message envoyé à un abonné par son opérateur de téléphonie mobile après lui avoir retranché les unités à l’achat

Adam Bombole, président du parti politique Ensemble Changeons le Congo (ECCO) pense que l'Assemblée nationale a perdu sa dignité de n'avoir pas pu obtenir la suppression de la taxe sur le registre des appareils mobiles (RAM) après l'audition du ministre des PTNTIC Kibassa Maliba. L'ancien député national indique que le gouvernement doit supprimer la taxe majoritairement rejetée par la population.

« Vox populi vox Dei (La voix du peuple est la voix de Dieu). Que reste-t-il de l’honneur et de la dignité de l’Assemblée nationale ? Écoutez le peuple souverain qui gronde et murmure, supprimez ce prélèvement », a-t-il écrit mercredi sur son compte Twitter.

Devant la représentation nationale, Augustin Kibassa Maliba, Ministre des PTNTIC s'est dit favorable à la mise en place d'une commission parlementaire d'enquête en vue de statuer sur la traçabilité des fonds déjà récoltés. S'agissant de sa suppression, Augustin Kibasa a laissé entendre qu'il a déjà soumis la question au niveau du gouvernement et qu’il revient à ce dernier de prendre une décision. M. Maliba a précisé que son ministère ne gère pas les fonds en rapport avec le RAM mais plutôt l'ARPTC en tant que service public doté d'une autonomie financière et administrative ayant des ressources propres qui constituent ses revenus.

De son côté, l'auteur de la question orale avec débat Claude Misare estime que si d'ici vendredi, le conseil des ministres n'a pas levé l'option de supprimer le RAM, il va passer à la vitesse supérieure, c'est-à-dire initier une motion de défiance contre le ministre Kibasa Maliba.

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une