Breaking news

RDC: un milicien tué dans une attaque contre une position de l'armée à Butuhe près de Butembo
Mardi 21 septembre 2021 - 20:41
Illustration
Photo d'illustration

Un homme présumé milicien mai-mai a été tué d'une attaque contre une position de l'armée à Butuhe, chef-lieu du groupement Malio situé à une dizaine de Km au Nord-Ouest de Butembo (Nord-Kivu).  Mbakidi Premice, vice-président de la société civile de Butuhe indique à ACTUALITE.CD que c'est au tour de 12 heures locales qu'un groupe d'assaillants armés ont voulu assiégé un camp militaire avant d'être "vite repoussé par les forces loyalistes".

"C'est au tour de 12h20 que ces mai-mai ont attaqué le camp. Ils ont été repoussé par les militaires. Des coups de feu ont retenti pendant environ 10 minutes, plongeant les habitants dans une débandade. Jusque ce soir (18h00), le bilan provisoire en notre procession fait état d'un milicien tué et son arme à feu récupérée", rapporte-t-il.

La région de Butuhe, ouvrant sur le controversé village de Vurondo, est reconnue pour avoir servi de bastion à certaines factions mai-mai pendant la rébellion de début 2000. Au cours de la dernière décennie, la région  respirait un climat de paix. "Mais depuis une semaine, des bruits de bottes se font sentir dans le groupement Malio", alerte la société civile qui dit méconnaitre l'identité des assaillants.

Tout ce que l'on sait, un groupe de miliciens mai-mai de l'UPLC ont élu domicile à Kilegha, plus d'une dizaine de Km à l'ouest de Butuhe, servant de jonction entre ceux de Kalunguta (sur l'axe Butembo-Beni) et ceux de Mambimbi (secteur des Bapere). 

Le porte-parole des opérations Sokola 1 n'a pas répondu à nos sollicitations.

Le gouverneur sortant du Nord-Kivu, Carly Kasivita, a dénoncé dans un tweet, une "attaque irresponsable" et invité les jeunes à se joindre aux efforts de pacification de la région.

Claude Sengenya

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une