Kinshasa : Mutombo Dikembe, des journalistes et autres célébrités font figure de l’exposition « portraits des personnalités » vernie à l’académie des beaux-arts
Mercredi 28 juillet 2021 - 11:24
Portraits des personnalités
Ph. ACTUALITE.CD

Hommes politiques, journalistes, artistes ou célébrités sont représentés sur des tableaux de peinture dans l’exposition dénommée “portraits des personnalités” de l’artiste Pello Lamba dont le vernissage a eu lieu samedi 24 juillet dernier à la salle d’exposition de l’académie des beaux-arts. Ces personnalités ont toutes pour point commun le mécénat. Elles encouragent les artistes, sont avec eux et font la promotion de leurs œuvres. Parmi elles figurent Éric Mandala, Abed Achour, Mutombo Dikembe, Didi Kinuani ou encore Patrick Bologna.

À ACTUALITÉ.CD, l’artiste peintre, Pello Lamba, qui a mis en place ces tableaux, indique qu’il s’est plus attardé sur des personnalités qui donnent un coup de pouce aux artistes.

« Personnalité a beaucoup de sens. Chacun a sa personnalité, on a une personnalité ou on peut être une personnalité. Moi, j’ai choisi le cas de ceux qui ont une personnalité, par rapport à ce qu’ils font ou à leur notoriété, leur situation sociale. Là, je me suis plus penché sur celles qui sont actives dans le business comme des mécènes, des gens qui soutiennent les artistes. Avant de venir au Congo, on écoutait trop la musique et on entendait trop les noms de ces personnes qui soutiennent et sponsorisent les artistes », a-t-il dit.

Au total, 27 portraits peints à la main sont sur les murs de la salle d’exposition de l’académie des beaux-arts tous les jours de 10h à 18h, jusqu’au 3 août. Les tableaux sont peints avec l’huile sur toile et avec la technique de pointillisme estompé. Pello l’explique par le fait que le corps humain dans son entièreté n’est fait que des points, de petits points, les vêtements et bien des choses sur la terre ne sont que des ensembles de petits points.

Les visages de Christophe Mboso, Bernadette Masengu, Stanis Ebata, Antoinette Mobutu, Olive Lembe, Denise Nyakeru, Simplice Ebata, Maria Mandala et sa fille, Exaucée Ngiama, Lina Pembe, Tshatsho Mbala, Willy Musheni, Tete Ndiaye, Didas Pembe, Amida Shatur ou encore Daida Mpiana sont également sur les murs pour le volume 1 de cette exposition. Pello Lamba ne ferme pas la porte à un deuxième, troisième, quatrième ou cinquième volume dans les jours à venir.

A

Pello Lamba est parti de la RDC, il y a 25 ans. Il a voulu signer son retour, ou du moins son passage dans son pays, avec des portraits des personnalités, ce qui lui permet de rentrer directement par la grande porte. Il estime qu’un retour avec des tableaux anonymes, n’attirerait pas l’attention. Il compte désormais revenir au pays tous les ans au moins une fois. Pour ce qui est d’analyser la situation artistique en Occident et en RDC, Pello Lamba estime qu’au Congo les œuvres sont considérées trop coûteuses.

« En Occident, les gens ont ce penchant-là, ils ont un faible pour l’art. Ici, les œuvres des peintres, les gens pensent que c’est trop cher. Si tu fais un travail vite fait là il peut prendre. C’est pour cela, il y a beaucoup de gens qui profitent pour faire des tableaux, des portraits digitaux. Ce n’est pas cher mais ça une valeur esthétique et non artistique. Moi, je fais de l’authentique », a-t-il signifié.

Et d’ajouter :

« Le Congo, c’est un pays de l’art mais avec le temps, les gens se sont trop penchés sur la musique. Quand on dit de quelqu’un qu’il est artiste, ils voient plus qu’il est musicien ou il fait du théâtre. Moi, j’ai vécu beaucoup de temps en occident. Les aristocrates, les riches occidentaux, ont beaucoup de biens. Parmi eux ce qui vient en premier rang, c’est les terres, en deuxième rang l’immobilier, des maisons, et troisièmement, c’est des tableaux de peinture ».

Pello Lamba est un artiste peintre congolais qui compte à son actif un grand nombre d’expositions et de prix remportés. Il évolue depuis 25 ans à l’étranger. Il a passé ces 3 dernières années en Angleterre où il a peint la majeure partie de tableaux de cette exposition. Il a fait ses études à l’Académie des beaux-arts (1993-1996) avant d’aller passer 4 ans en Tunisie pour plusieurs expositions qui lui ont ramené beaucoup de prix. Il est passé en Hollande, en France et en Belgique pour 6 années remplies d’expositions. Il a vécu au Canada pendant 14 ans où il a fait des expositions et a notamment gagné le prix Vue d’Afrique et le prix de l’organisation des professionnels congolais au Canada. Il a peint quelques portraits de certaines autorités des pays où il passe.

Emmanuel Kuzamba

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une