RDC : plusieurs congolais encouragent les discussions entre les aviateurs et le gouvernement pour la baisse de prix des billets des vols domestiques 
Un billet CAA/Ph ACTUALITE.CD

Le gouvernement et les opérateurs économiques du secteur d’aviation sont en discussion pour une éventuelle baisse de prix des billets des vols domestiques. Les discussions portent sur les revendications des aviateurs qui constituent les préalables pour l’effectivité de la révision à la baisse de prix des billets d’avion. C’est notamment les multiples taxes auxquelles sont astreintes les compagnies d’aviation.

La dernière réunion entre les aviateurs et le ministre de l’économie a eu lieu le 15 juillet dernier. Le ministre avait signifié à ses interlocuteurs que le gouvernement avait déjà répondu à 80% de leurs revendications en attendant d’encadrer ces engagements par des textes juridiques. 

Ces démarches sont soutenues et encouragées par des personnes interrogées par ACTUALITE.CD à Kinshasa. Elles affirment que cette décision sera bénéfique pour l’ensemble de la population étant donné que le coût du billet d’un vol domestique pèse aux portefeuilles des Congolais.

« J'ai déjà eu à effectuer un voyage à Kindu et le billet  m’a coûté environ 400$, un prix assez élevé. Par rapport à ce que le ministre de l'économie veut faire, je pense  vraiment que cette décision sera bénéfique pour moi personnellement et pour toute la population congolaise parce que certaines personnes n’ont jamais voyagé jusqu’à ce jour puisque le coût du billet est assez élevé. J'espère vraiment que cette décision   sera réalisée afin que les billets d'avion soient vendus à un prix abordable », explique Divine, étudiante à l’Université pédagogique nationale (UPN).

Kalvin Kabuta salue également cette décision.

« Personnellement, j'ai déjà voyagé plusieurs fois. Mon dernier voyage est celui effectué  à Boma. Le billet était estimé à 450$.  Je pense que cette décision est bénéfique parce que ça va nous permettre de bien effectuer  nos voyages vu ce que représente le coût d’un billet d'avion  pour un voyage interne », fait-il savoir.

A Josué de renchérir :

« Je suis allé à Mbuji-Mayi et le prix du billet valait 450$. Chose qui nous préoccupe tant en tant que Congolais. J'espère vraiment que cette proposition n'est pas une de manigance de la part du gouvernement pour nous donner des espoirs  sans réalisation … Espérons que ça va marcher ».

Parmi les responsables des compagnies aériennes qui étaient reçus par le ministre de l’économie, il y avait Congo Airways, CAA, Kin Avia, Serve Air, Mwant Jet, ceux de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), de l’Autorité de l’Aviation Civile du Congo (AAC) et de la Régie des Voies Aériennes (RVA). Les revendications des aviateurs sont, en effet, des charges qui pesaient, d’après eux, sur leurs structures des prix. 

Bethyla Alfani, stagiaire IFASIC

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une