Jeudi 29 avril 2021 - 18:15

Breaking news

RDC : le dernier discours de la ministre honoraire du genre, Béatrice Lomeya
Photo. Droits tiers

Elle a dirigé le ministère du genre, famille et enfant au sein du gouvernement de la coalition FCC-CACH du 26 aout 2019 à ce 28 avril 2021, date à laquelle Béatrice Lomeya Atilite a officiellement passé le bâton de commandement à Gisèle Ndaya Luseba. Au cours de la cérémonie de remise et reprise, la ministre sortante a prononcé un bref discours. 

Nommée au sein du gouvernement issu d’une coalition entre la famille politique de Joseph Kabila et le camp Tshisekedi, Béatrice Lomeya a notamment enregistré au cours de son mandat, la révision de la stratégie nationale VBG et l’adoption du plan d’action nationale II de la résolution 1325. 

"Je cède aujourd'hui le bâton de commandement à la nouvelle ministre du genre, Madame Gisèle Ndaya. Je remercie le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui a bien voulu placer sa confiance en moi pour le temps que j'ai passé ici. Proposée par mon chef politique, le président honoraire Joseph Kabila, le Chef de l'État Félix Tshisekedi avait accepté que je puisse assumer cette responsabilité.  J'ai eu la chance de conduire ce ministère pendant ce temps d'alternance", a déclaré Béatrice Lomeya.  

Elle a par ailleurs mentionné le progrès enregistré en termes de représentativité des femmes au sein du gouvernement central et loué les efforts de Félix Tshisekedi et l’attention accordée aux différents plaidoyers pour la participation de la femme au sein du gouvernement central.  « Voilà que ce deuxième gouvernement arrive après les élections, nous avons mené ce plaidoyer pour dire que la RDC ne pouvait pas régresser étant donné qu'elle avait déjà atteint 17% (dans le gouvernement précédent) et que le Chef de l'État nous fasse l'honneur d'aller au-delà (…) C'est bien ce qu'il a fait. Nous avons aujourd'hui 27 % de postes confiés aux femmes dans le gouvernement central. Et Maman Gisèle en fait partie », a-t-elle dit. 

Le ministère du genre ne se résume pas à la femme

Pour terminer ses propos, Béatrice Lomeya a tenu à féliciter Gisèle Ndaya Luseba, à l’encourager pour les prochains défis à relever, mais  elle lui a également rappelé le rôle dudit ministère au sein du gouvernement. « C'est donc un niveau de responsabilité. Plusieurs personnes ont tendance à croire que le ministère du genre se résume à la femme. Je m'y oppose parce que ce ministère s'occupe des questions qui concernent les femmes, les hommes, les enfants, bref la nation entière,» a dit Mme Lomeya tout en poursuivant

 « en ce moment où vous prenez le bâton de commandement, je vous félicite et vous souhaite en même temps bonne chance puisque la réussite de ce ministère est une lueur d'espoir pour l'ensemble du pays. Nous avons des textes juridiques, nous continuons à les perfectionner mais il se pose aujourd'hui le problème d'application. Vous êtes à ce poste entant que conseillère du gouvernement en matière de la prise en compte du genre. La concrétisation (des dispositions de la loi) va faire avancer le pays. Très bonne chance. Vous pouvez compter sur nous à chaque fois. Nous serons là".

Prisca Lokale

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une