RDC : « dans un contexte de l’insécurité et de violences, la culture devra travailler pour la paix et la cohésion nationale » (Catherine Furaha)
Catherine Furaha, ministre de la culture, arts et patrimoine

La ministre congolaise de la culture, arts et patrimoine, Catherine Katungu Furaha, a pris ses fonctions. C’était au terme de cérémonie de remise-reprise avec son prédécesseur Jean -Marie Lukundji Kikuni mercredi 28 avril dernier à Kinshasa. Madame Catherine Katungu Furaha fait partie des membres du premier gouvernement de l’Union sacrée que dirige le premier ministre Sama Lukonde.  Se confiant à ACTUALITE.CD, elle a indiqué qu’elle va s’investir pour que la culture aide dans le rétablissement de la paix et la cohésion nationale.

« Nous avons un défi, celui de mettre un contenu dans le patrimoine culturel congolais. Vu le contexte actuel du pays, caractérisé par l’insécurité et la violence, la culture devra travailler pour la paix et la cohésion nationale. Nous devons donc redorer l’image congolaise, définir une identité congolaise valeureuse et positive, en luttant contre les antivaleurs. C’est très important parce que la culture c’est le socle du développement », a indiqué Catherine Katungu Furaha à ACTULITE.CD.

Pour y arriver, la nouvelle ministre de la culture promet de s'activer pour l’élaboration et l’adoption de la politique culturelle du pays. Un instrument directeur de la promotion de la culture congolaise. Elle compte également doter le pays d’un cadre juridique régissant la culture, l’art et le patrimoine.

Catherine Katungu Furaha chapeaute le portefeuille de culture, arts et patrimoine pendant que la République Démocratique du Congo préside l’Union africaine, l’organisation d’un continent riche en diversité culturelle. Le pays s’apprête aussi à organiser les Jeux de la Francophonie. Des opportunités que comptent saisir Catherine Katungu Furaha pour faire, d’après elle, rayonner la culture congolaise.

« Nous n’allons pas commencer à zero. Nous allons beaucoup nous inscrire dans l’agenda du chef de l’Etat qui préside l’Union africaine. Nous allons aussi profiter de la 9eme édition des jeux de la Francophonie pour mettre du contenu dans le patrimoine culturel congolais », a-t-elle ajouté.

Jean-Marie Lukundji, ministre sortant de la culture et arts a évoqué entre autres dossiers urgents sur lesquels devrait se pencher son successeur, celui du rapatriement annoncé des reliques du Héro national Patrice Emery Lumumba. Une annonce faite par le chef de l’Etat dans sa dernière adresse à la Nation.

Claude Sengenya

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une