Jeudi 25 février 2021 - 10:11

Breaking news

RDC : Ilunga Ilunkamba insiste sur le respect du pacte de stabilité signé entre le gouvernement et la BCC
Banque Centrale du Congo

Le Premier Ministre sortant Sylvestre Ilunga Ilunkamba appelle au respect du pacte de stabilité signé entre le gouvernement et la Banque Centrale du Congo. Ce, en vue de léguer à son successeur Sama Lukonde Kyenge un cadre macroéconomique stable. Il l'a dit au cours de la réunion du comité de conjoncture économique tenue mercredi 24 février 2021 à la Primature.

« Le Premier Ministre nous a instruit, il a martelé sur le maintien de l'applicabilité du pacte de stabilité signé entre le gouvernement et la Banque Centrale du Congo qui est un gage de la gestion orthodoxe des finances publiques », a déclaré Accacia Bandubola, ministre sortante de l'économie nationale au sortir de la réunion du comité de conjoncture économique.

Cette interpellation de Sylvestre Ilunga Ilunkamba fait suite au taux d'inflation hebdomadaire qui se chiffre à 0,097% contre 0,78 %.

« En ce qui concerne l'évolution des principaux indicateurs économiques, il faut noter qu'il y a une légère accélération du rythme de formation des prix à l'intérieur au cours de la 3e semaine du mois de février 2021. Le taux d'inflation hebdomadaire se chiffre actuellement à 0.097% contre 0.78% la semaine précédente », a-t-elle expliqué.

En date du 18 août 2020, le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a supervisé la signature du pacte de stabilité du cadre macro-économique et monétaire en RDC. Ce pacte préparé par le Chef du Gouvernement lui-même a été signé conjointement par le Vice-premier Ministre, Ministre du Budget, Jean-Baudouin Mayo Mambeke, le Ministre des Finances, Sele Yalaghuli et le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo, Deogratias Mutombo.

L’objectif de cette action est la gestion sur base de caisse pour éviter de recourir aux dépenses en procédure d’urgence, avait déclaré le Ministre des finances.

Le Ministre des Finances avait affirmé que chaque partie doit bien jouer son rôle et respecter ce pacte, c’est-à-dire, le Gouvernement Central exécute sa politique budgétaire et la Banque Centrale jouit de son autonomie pour piloter la politique monétaire en évitant le recours à la planche à billets.

Clément Muamba

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une