Sud-Kivu: une trentaine de bandits dont 24 burundais arrêtés, des armes et autres munitions récupérées au cours d’un bouclage à Uvira
Une balle à Beni. Ph. ACTUALITE.CD.

Les services de sécurité ont arrêté 33 présumés bandits et récupéré 3 armes de marque Ak47, 2 grenades, 60 munitions et d'autres effets militaires lors d'un bouclage dans deux quartiers de la ville d’Uvira (Sud-Kivu) dans la nuit du 1er à lundi 2 décembre, affirment les sources militaires.

L’opération a été menée  suite aux plusieurs cas des vols des hommes à main armée enregistrés ces derniers temps dans cette ville. 

Contacté à ce sujet, le porte-parole de l'armée dans le secteur opérationnel sokola 2 sud, le capitaine Dieudonné Kasereka précise que parmi ces 33 présumés bandits arrêtés, il y a 9 congolais et 24 burundais.

“Après plusieurs cas des meurtre, vols à main armée, enlèvements signalés dans la la ville d'Uvira, l'armée, la police avec d'autres services de sécurité avaient procédé à un bouclage la nuit du lundi au mardi dans les quartiers de Kimanga et Kasenga les plus réputés pour les cas d'enlevements, meurtres et vols. Au cours de cette opération, nous avons arrêté 33 présumés bandits dont 9 congolais et 24 burundais. Nous avons récupéré trois armes Ak47, deux grenades, soixante munitions et d'autres effets militaires”, a 

Plusieurs cas d'insécurité ont été enregistrés dans la ville d'Uvira, au courant de la semaine dernière, une fille de 16 ans était enlevée par les hommes armés et puis libérée quelques heures après suite à l'intervention de l'armée.

Lavoix Lubunga, à Baraka

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une