Jeudi 29 octobre 2020 - 08:00

Breaking news

Nord-Kivu : autorités et acteurs de la société civile ont réfléchi sur les stratégies visant à éradiquer la répétition des violences à Beni
Ph/actualite.cd

Au moins cinquante acteurs de la société civile et autorités administratives de Beni ville et territoire, dans la province du Nord-Kivu, se sont réunis pendant deux jours pour discuter autour de la problématique de l'insécurité dans la région caractérisée par les tueries des civils dont sont auteurs les présumés combattants d'Allied Democratic Forces (ADF) depuis six ans.

Le dialogue a été organisé par l'organisation non gouvernementale solidarité féminine pour le développement integral (SOFEPADI) dans le cadre du projet  ensemble pour Beni.

Pendant 48 heures, les participants à ce dialogue ont défini les stratégies qui seront mises en contribution pour ramener la paix à Beni.

"L'objectif c'est d'amener les autorités, les femmes, les jeunes de mettre en place des stratégies concertées, appropriées, positives et capables de contribuer à l'essor socio-sécuritaire  de Beni ville et territoire. Cette activité vise à amener les parties prenantes à ces assises d'évaluer leurs stratégies applicables qui contribuent au contexte socio-sécuritaire de Beni." Déclare Omar Kavota, modérateur de l'activité.

Le dialogue se tient à Beni alors que la région fait face à une montée en flèche des violences. Les autorités locales et les activistes des droits humains sont divisés sur l'identité des tueurs. La jeunesse qui se félicite de la tenue de ce dialogue, pense que c'était une occasion de dire la vérité aux autorités.

"Nous avons été en mesure de nous dire des vérités. On eu le temps d'épingler les problèmes d'insécurité qui nous divisent,nous les avons présenter en donnant des pistes de solution. C'est ainsi que nous avons été tellement content avec cette organisation qui nous a mis ensemble avec les autorités pour analyser les problèmes de la situation sécuritaire de chez nous." Témoigne Delphin Musavuli,vice président du conseil urbain de la jeunesse de Beni.

Depuis octobre 2014, plus de 3 mille personnes ont péri dans différentes attaques attribuées aux rebelles ougandais ADF à Beni ville et territoire. L'armée a lancé le 30 octobre 2019 les opérations dites d'envergure pour mettre fin aux violences, en dépit de ces opérations militaires, les tueries des civils n'ont pas cessé dans la région. Plus de 700 personnes ont été tuées en représaille à ces opérations. Les tueries se sont répandues dans le secteur de Ruwenzori, à l'ouest de la route nationale numéro quatre (RN4) ainsi que dans la province voisine de l'ituri.

Yassin Kombi

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une