Ituri : après l’attaque sanglante des miliciens CODECO, le député Iracan fustige l'inaction du comité de sécurité alors “qu’il était alerté”
Le député national Gratien de Saint-Nicolas Iracan/Ph. ACTUALITE.CD

Le député Gratien de Saint-Nicolas Iracan a fustigé ce lundi 10 août la nouvelle attaque de la milice CODECO la veille qui a causé au moins 19 morts selon les sources de ACTUALITE.CD. 

L’élu de Bunia déplore l'inaction du comité provincial de sécurité qui, pourtant, estime-t-il, était déjà alerté par les  populations des villages attaqués.

" Nous déplorons cette situation d'autant plus que les alertes ont été balancées par les autochtones. Le comité de sécurité qui connait le site de provenance des miliciens n'a pas anticipé la situation en assurant la protection des civils dans le milieu ", réagit le député Gratien de Saint-Nicolas Iracan dans un communiqué.

Il indexe également les forces de l'ordre qui n'ont pas su établir la position stratégique d'intervention.

" D'autres parts, les forces de l'ordre, mal équipées, n'ont pas établi des positions stratégiques d'intervention. Le renfort est arrivé en retard alors que le crime était déjà commis. Cet attaque n'est pas la première dans la zone ", s’indigne-t-il.

Le député avance un bilan de 23 morts. L’attaque a été perpétrée dans les villages Liseyi, Liberia et Tsulo, dans le secteur de Banyali Kilo, région riche en Or. Déjà en juillet dernier, une dizaine de personnes était tuée dans le même secteur par la milice CODECO.

Berith Yakitenge

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une