RDC : la campagne de vulgarisation du Code Minier révisé s’est poursuivi ce vendredi, avec le module 3 sur la gestion des titres miniers
Les participants à la Campagne de vulgarisation du code minier. Ph. Droits tiers.

Pour cette partie de la vulgarisation du code Minier révisé organisée dans l'enceinte de l'immeuble du gouvernement, le ministre des Mines lui-même et le directeur général du CAMI, ont été les deux grands intervenants.

Le Ministre des Mines Willy Kitobo a introduit le module de formation en rappelant que, ce sont les services de son ministère qui sont chargés de la gestion du domaine minier, et la gestion des titres miniers relève des compétences du cadastre Minier. 

Pour comprendre cela, il a rappelé les missions et le champ d’activité du CAMI tel que repris dans le décret qui le crée et l’organise ainsi que dans le Code Minier révisé de 2018. 

Pour faciliter la compréhension de ce module, il a poursuivi sa communication en donnant la définition de certains termes clés : le domaine minier, les droits et titres miniers, les droits et titres de carrières et le carré minier.

Avant de se faire compléter par le DG du CAMI, le ministre a introduit les grandes lignes de ce qui devrait être retenus : à savoir la nature et types des droits miniers et de carrières, la validité de ces droits et titres miniers, les procédures de transfert de droits miniers et les modes d’extinction des droits miniers et de carrières.

Concernant les octrois des titres par appel d’offre, le Ministre a insisté que c’est le rôle de l’Etat de devoir étudier et documenter certains périmètres miniers récupérés lors des renouvellements et/ou d’extinction, en utilisant les ressources mis à sa disposition à travers le Fonds Minier pour les générations futures.

Le DG a poursuivi avec les points qui concernent la validité, le transfert et les modes d’extinction des droits miniers et de carrières.

 

No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

A la une