RDC : face à la persistance des conflits inter-ethniques, la MONUSCO intensifie ses patrouilles
Troupes de la Monusco en patrouille dans une localité de Fizi. Ph/ Actualite.cd Yassin Kombi

Le lieutenant-colonel Claude Raoul Djehoungo, porte-parole militaire de la MONUSCO, rapporte ce mercredi qu’en raison de la persistance des conflits inter-ethniques, des patrouilles couplées des casques bleus avec des séances de sensibilisation ont été menées à Fizi, et à Kabambare particulièrement dans les localités de Lubichako, Lambo Katenga, Miketo et Kataki ces derniers jours.

Il explique que ces actions visent, d’une part, à dissuader les velléités d’attaque par les groupes armés et d’autre part, à restaurer et renforcer l’entente et la confiance au sein des divers groupes ethniques.

Des missions de longue portée ont également été effectuées dans les localités de Monyi, Kambagete, Budod, Kitoko et Keisha, ajoute t-il.

Pour rappel, au mois de mai dernier, la base temporaire de la MONUSCO à Mikenge, qui permet de protéger des centaines de personnes déplacées, avait été attaquée par une centaine de combattants Maï-maï.  L’attaque avait été repoussée, mais deux casques bleus et cinq personnes déplacées avaient été blessés. Dans cette zone, la mission onusienne a facilité le déploiement de 100 soldats des forces spéciales des FARDC, qui visait à renforcer la brigade opérant dans la région, et a fourni des munitions et du matériel supplémentaires à cette brigade. 

 
 
No front page content has been created yet.
Follow the User Guide to start building your site.

Dans la meme catégorie

Vidéo

 
 

A la une